Comité de Soutien aux Enfants de Lomé

La Lettre du CSEL : mars 2009

 

Vendredi 20 Février une séquence de l'émission Thalassa était accompagnée, ce qui est plutôt rare pour cette émission de la mention "déconseillée aux enfants de moins de 10 ans". Le reportage se déroulait au Sénégal et montrait des enfants, issus de l'arrière-pays, abandonnés au moins provisoirement par leurs parents pour des raisons économiques. Ils se retrouvaient sur la côte pour survivre. Ils sont plusieurs centaines.

 

Vous l'aurez compris cette séquence nous rappelle par bien des aspects la situation des enfants du Cajed, les "enfants de la frontière" c'est-à-dire ces enfants qui, aux portes de Lomé guettent quelques ressources pour survivre, seuls. Leur famille, pour la plupart , est en dehors de Lomé et ne peut subvenir à leurs besoins.

 

Un tel reportage nous remet en face de nos choix au sein du CSEL: créer un lieu d'accueil qui assure , non pas la simple survie mais le développement de ces enfants. C'est ambitieux mais c'est pour nous important d'assurer la subsistance, la scolarisation, l'habillement. C'est essentiel à nos yeux de poursuivre l'effort quand ils grandissent pour leur permettre un véritable apprentissage professionnel.

 

Ce sont là des objectifs ambitieux mais dans l'immédiat nous les tenons puisque actuellement ce sont plus d'une quarantaine d'enfants ou de jeunes qui sont ainsi pris en charge à divers stades de leur évolution. En effet, je le rappelle, cette année dix nouveaux enfants se sont joints au groupe. Vous êtes vivement encouragés à consulter  les photos récentes sur le site (voir diaporama 2009).

 

Ces objectifs, nous les réalisons grâce aux donateurs qui soutiennent le CSEL et lui font confiance. Malgré les difficultés financières, aussi bien ici qu'à Lomé nous pourrons assurer une année 2009 conforme à nos projets. Grâce aux "miles" récupérés par tel ou tel du comité nous allons effectuer un nouveau voyage à Lomé sans amputer le budget de l'association; c'est important que les donateurs sachent que nous sommes très soucieux de l'utilisation de l'argent qu'ils envoient. Une telle mission vise à maintenir des liens de plus en plus étroits entre le CSEL et les deux associations locales,leurs responsables, leurs animateurs….

 

En 2008 et 2009 deux dons un peu plus importants venant d' associations oeuvrant dans le développement nous ont donné un peu plus d'aisance pour tous ces projets. Si nous pouvions chaque année avoir ainsi un supplément d'aide venant d'entreprises ou d'associations nous pourrions concrétiser des rêves que nous faisons; pourquoi pas ouvrir une autre maison du Cajed? Si vous avez des idées n'hésitez pas à nous en faire part.

 

Eviter les images évoquées au début de ce courrier ou celles de ces victimes qui arrivent sur les côtes d'Espagne ou d'Italie et partager ce dessein avec des donateurs c'est un surcroît d'espoir. Nous vous tiendrons au courant très prochainement de la date de notre assemblée générale au cours de laquelle nous serions heureux de rencontrer le plus possible d'entre vous.

Très cordialement.

 

Pour l'association, le Président

 


Adhérer - Soutenir - Contacter

Vous souhaitez adhérer ou soutenir les activités de l'association: téléchargez le bulletin d'adhésion.

Vous souhaitez nous contacter: cliquez ici.

En savoir plus

sur le CSEL [ici] et les associations de Lomé, APPEL [ici] et CAJED [ici]