AG 2009

ECHOS DE LA REUNION D'INFORMATION ET DE L'AG
du Mercredi 3 juin 2009

 

LA REUNION D'INFORMATION

En préliminaire à l’AG, un diaporama a été présenté aux personnes présentes retraçant le voyage d’une semaine du président Pierre Puijalon à Lomé en avril.

Le président a tenu à présenter ses remerciements au président d’ESPPER. Cette association regroupe 37 différentes associations travaillant toutes sur la prise en charge des enfants des rues dans différents pays en voie de développement.
Il a également remercié Artisans du Monde pour le prêt d’une salle qui évite des frais de tenue d’assemblée.
Il a terminé son introduction en remerciant chaleureusement les donateurs pour leur fidélité et leur intérêt pour les enfants en danger.

Mention est faite de l’intervention de Una McCauley représentante de l'UNICEF au TOGO qui a lancé un appel en signalant que ce petit pays ne fait l’objet d’aucune aide ni d’aucune visibilité sur sa situation et que près de 88 000 enfants sont orphelins à cause des ravages du Sida.
Cette intervention renforce notre volonté de continuer à œuvrer au Togo et nous nous félicitons de la dynamique réinstaurée avec les foyers de Lomé.

Présentation du diaporama découpé en trois parties
Le foyer de l’APPEL (Association pour la Promotion de l'Enfance à LOMÉ )
La maison du CAJED (Comité d'appui aux jeunes en difficulté )
La réunion de 25 anciens du CAJED

APPEL : président de l’association – Docteur Tobias Bruce (pédiatre)
Responsable du foyer : Monsieur Adedjé Wanké
Les photos du foyer de l’APPEL permettent de montrer un site bien entretenu avec des bâtiments en très bon état, très fonctionnel et pourvu d’une bibliothèque dont on pourrait élargir le cercle des utilisateurs. 
Dans ce foyer se regroupent 20 enfants placés dans ce foyer via le Ministère de l’enfance en danger et tous orphelins de père ou de mère ou des deux.
18 apprentis non présents sur le site mais suivis de près chaque semaine par la "maman" du foyer.
Les enfants sont d’âges disparates et tous scolarisés en écoles privées ce qui leur permet de travailler dans des classes peu chargées (30 élèves contre 150 par classe dans les écoles publiques).Les enfants participent aux travaux de la maison
Piste à explorer : trouver le moyen de faire parvenir au Togo des livres, des PC, un téléviseur…

 

CAJED : président de l’association : – Docteur Moïse Fiadjoe (obstétricien)
Responsable du foyer : Boniface N'Tapi
Cette maison est située près de la lagune. Les bâtiments sont plus simples et situés dans un quartier dont la salubrité devrait être meilleure après les travaux prévus d’assainissements de la lagune - système d’égouts, des fonds européens finançant ce projet.
Les enfants de ce foyer sont douze et sont des enfants des rues avec un passé déjà lourd. Egalement scolarisés dans le privé et dispersés dans plusieurs écoles, ils bénéficient de soutien scolaire dispensé par les animateurs qui seront prochainement complétés par les Franciscains. 
Les enfants participent là encore, aux travaux de la maison(vaisselle, lavage du linge, balayage …)

Les anciens : une réunion impromptue d' anciens s’est déroulée pendant le voyage à Lomé. La mobilisation s’est faite essentiellement par bouche à oreille.. Les anciens
présents sont devenus des informaticiens, tailleurs, peintres de batik…une liste d’adresse e-mail a été dressée dans la journée. Les retrouvailles ont été très chaleureuses.
Piste à explorer, pouvoir bénéficier de ce réseau pour les futurs apprentis.


Après cette présentation, le président d’Espper a mentionné son intérêt pour toutes ces informations et photos présentant des locaux de bonnes qualités, propres et bien entretenus, avec des enfants en bonne santé.

Quelques questions sont posées au président :
Quels sont les possibilités du côté des institutions locales ? Il y a eu une rencontre avec la ministre de la santé qui n’a aucun moyen. Peu de chances du côté de l’ambassade de France. Mais une possibilité de faire des partenariats avec le LIONS CLUB de Lomé.

Quels sont les statuts des associations gérants le foyer de l’APPEL et le CAJED ? Ce sont des associations à 100% Togolaises régies selon des modalités calquées sur la loi de 1901 

Combien coûte un enfant ? 3 euros par jour pour le Cajed.

Quel âge ont les enfants et quel est leur niveau de scolarité ? Les âges sont très variables, le plus âgé du CAJED 18 ans, a rattrapé toutes ses années de primaire l’année dernière et est en CM2 cette année Les résultats de fin d’année sont attendus pour connaître le nombre d’enfants qui passeront en apprentissage à la rentrée.


L’association CSEL aimerait renforcer son soutien aux apprentis et a demandé une estimation du coût d’une boite à outil à fournir aux apprentis à la fin de leurs études afin de les aider à s’installer. Il est mentionné que cette « boite à outils » a un coût très important.
Pour la formation d’un apprenti selon diverses sources, le coût serait d’environ 2000 euros sur trois ans.


  ________________________________________

L’AG du CSEL

1ère résolution

Constitution du bureau de l’AG le temps de cette assemblée. Sont désignés comme membres du bureau de l’assemblée :
Pierre Puijalon (Président de séance)
Bernard Point
Catherine de Kerret

Résolution adoptée à l’unanimité

Intervention liminaire du président pour lancer l’assemblée et rappeler les objectifs de l’association. Le diaporama précédemment présenté a décrit de façon détaillé les actions en cours et permet de rappeler que les frais de fonctionnement de l’association sont de 4% et que le voyage à Lomé a été financé par un don de Miles Air France. Tous les dons sont donc pour le social.

Les objectifs sont :
Maintenir les choix actuels : augmenter le nombre des enfants, renforcer l’action en faveur de l’apprentissage.
Trouver des donateurs institutionnels
Renforcer les liens avec les anciens
Créer un site commun sur internet

2ème résolution

Revue des critères d’adhésion à l’association. Le montant de 10 euros précédemment demandé est abandonné. Il est décidé que « Tout donateur sera membre de l’association sous réserve de l’approbation du conseil d’administration »
Sous entendu, un don par an renouvelle l’adhésion.

Résolution adoptée à l’unanimité


3ème résolution

Election des membres du conseil d’administration. Le conseil peut être constitué de 10 membres. Le présent conseil se représente :
Pierre Puijalon – Président
Bernard de Boischevalier 
Dominique Bastin
Philippe Thiébaut
Bernard Point

Par ailleurs, Catherine de Kerret se porte candidate

Résolution adoptée à l’unanimité – le conseil est élu à l'unanimité et constitué de 6 membres.



Rapport moral du président largement illustré par les photos ramenées de Lomé. L’association reçoit des fonds de la part de 80 donateurs. Elle est inscrite sur un site de don www.charitic.fr 

 

Les photos de Lomé avec les commentaires sont publiés sur le site de l’association
Site CSEL www.csel.fr et pour permettre à ceux qui n’ont pas d’accès à internet d’être informés, un bulletin va être édité avec des photos et envoyé aux donateurs.

** Le trésorier présente le rapport financier 2008 ainsi que le budget 2009 et les prévisions 2010. Remise des comptes 2008 et prévisionnels .

2005 fut la dernière année de fonctionnement normal avant la reprise du CSEL par l’équipe actuelle.

2006 fut une année blanche (suspension des activités du CSEL) pendant laquelle la plupart des dons ont été remboursés.

2007 est l’année de la reprise de la collecte des fonds d'abord pour combler les déficits accumulés par leCajed du fait de l'arrêt des financements par le CSEL

2008 est l’année de stabilisation avec un retour des encaissements au niveau de l’année 2005 mais avec la réception de deux dons exceptionnels

2008 voit le CSEL commencer à financer régulièrement une partie du fonctionnement du foyer de l’APPEL avec le financement de nouveaux enfants et le début du comblement du déficit. Pour le moment, nous n’avons travaillé que sur le volet des dépenses de l’APPEL.

Pour les années 2009 et 2010, il est décidé de garder de l’excédent pour pouvoir être réactifs en cas de coup dur et de pouvoir prévoir un projet "apprentis" incorporant notamment les aspects de la fin de l'apprentissage (boîte à outils)

4ème résolution

L’AG donne quitus et approuve les comptes arrêtés au 31/12/2008.

Les comptes sont approuvés à l’unanimité


5ème résolution 

Présentation du budget 2009. La prévision reste stable car la base de cotisants est étroite et l’exercice a bénéficié de dons exceptionnels. Les prévisions de recette sont a minima. L’objectif est de continuer la même action sur deux ans et d’élargir l’effort en faveur des apprentis. Selon les chiffrages envoyés, le budget sera à revoir. Les réserves permettent d’avoir devant nous deux années de fonctionnement et de pouvoir démarrer une action immédiatement sans attendre des fonds. Il s’agit d’assurer la pérennité des actions.Un peu plus de 50 enfants seront donc pris en charge l’année prochaine.
Les fonds en surplus vont être placés sur un livret A rémunéré.
A chaque envoi de fonds, un appel téléphonique est passé à Lomé pour prévenir de l’arrivée des fonds et surveiller d’éventuels blocages administratifs entre les banques.


Le budget 2009 tel qu’il est présenté dans la forme révisée est approuvé. 

6ème résolution

Budget prévisionnel 2010

Le budget prévisionnel 2010 tel qu’il est proposé est approuvé.
La définition d'un projet "apprentis" conduira probablement à revoir le budget prévisionnel 

7ème résolution

L’AG mandate le conseil d’administration pour préparer la prise en compte d’actions nouvelles et/ou renforcées dans la limite des réserves de trésorerie.
Apprentis
Enfants des rues
Priorité sur la caisse à outil dès qu’un jeune arrive à la fin de son apprentissage.

Résolution adoptée à l’unanimité.

Fin de l’assemblée et pot de l’amitié