Comité de Soutien aux Enfants de Lomé

Accueil

Assemblée générale du 9 juin 2021

Celle-ci a pu se tenir "en présenciel" à Paris et a permis de faire le point après une année 2020 que chacun sait particulière.

 

Rapport moral et projets

Dominique Bastin présente le rapport moral sous forme d’un diaporama. Il évoque la situation et les projets en cours dans les deux foyers de l’APPEL et du CAJED ainsi qu’au CES, le Centre d’Ecoute et de Sensibilisation mis en place par le CAJED dans le quartier de Kodomé à Tokoin Ouest.

Cette présentation s’appuie d’une part, sur le contenu de l’AG de l’APPEL qui s’est déroulée le 18 décembre 2020 par visioconférence entre Paris et Lomé et d’autre part, sur les échanges par internet entre le bureau du CSEL et les équipes togolaises. En effet, le voyage à Lomé de 2020 n’a pu avoir lieu en raison de la pandémie.

Le coronavirus est toujours présent au Togo mais les éducateurs et les enfants des foyers n’ont pas été affectés par la pandémie grâce à l’application de mesures sanitaires strictes à l’intérieur des foyers et au respect du confinement et du couvre-feu pendant plusieurs mois. Les pensionnaires ont été bien encadrés pendant cette période difficile.

A l’APPEL qui accueille 31 élèves internes et 28 externes, collégiens, lycéens et apprentis, les projets pour 2021 sont de doter le foyer d’une connexion internet efficace, de remplacer les ordinateurs défaillants, d’équiper la bibliothèque de nouveaux rayonnages, et d’ouvrir le Centre d’Ecoute et de prise en charge médico-psychologique des enfants en situation difficile avec un personnel médical dont le recrutement est en cours.

Au CAJED qui accueille 12 nouveaux élèves internes et 4 apprentis externes, les projets pour 2021 sont d’équiper la bibliothèque avec quelques ordinateurs, de régulariser la situation du personnel vis à vis de la sécurité sociale et de diversifier les sources de revenus par des parrainages ou des dons en nature.

Au CAJED, 10 jeunes ont dû quitter le foyer en septembre 2020 en raison de leur âge, 16 ans ou plus. En effet, la DGPE togolaise (Direction Générale de la Protection de l’Enfance) a pris récemment une nouvelle mesure, soutenue par l’UNICEF, limitant à 16 ans l’âge des adolescents vivant dans des foyers ou en orphelinats. Ceux qui deviennent des « ex-pensionnaires » doivent être réinsérés dans leur famille proche ou lointaine tout en continuant à être pris en charge par leur institution afin de terminer leur formation scolaire ou d’apprentissage. Parmi les 10 ex-pensionnaires du CAJED, 4 étaient déjà en apprentissage et bénéficiaient d’un pécule qui leur permettra d’atteindre leur libération. Deux étaient des collégiens dont les études étaient et seront encore parrainées par des parents. Et enfin, les 4 derniers, récemment déscolarisés, n’avaient aucun soutien pour commencer une formation même si trois d’entre eux avaient trouvé un hébergement chez des parents. La question de la prise en charge des jeunes à la sortie des foyers est cruciale.

Au CES de Kodomé qui accueille enfants des rues et enfants d’un quartier défavorisé, les projets pour 2021 sont de terminer l’aménagement et l’équipement du local, de développer la collaboration avec Agopode pour des actions de formation en artisanat, en hygiène. Il s’agit de rendre financièrement autonome le fonctionnement du CES par la location du local à des associations partenaires et par la commercialisation des objets artisanaux fabriqués par les enfants.

Quant aux projets du CSEL pour 2021-2022, ils sont de maintenir sa contribution au fonctionnement des 2 foyers et du CES, de construire des dossiers de demande de financement sur de nouveaux projets auprès de partenaires institutionnels et d’inciter les équipes togolaises à poursuivre leur recherche de financements locaux.

Rapport financier

Le rapport financier est présenté par le trésorier, Philippe Thiébaut. Les recettes 2020 s’élèvent à 33956 euros ; les dépenses s’élèvent à 35970 euros. Dans le total des recettes, il y a le troisième et dernier versement de la Fondation Revivre (5000 euros). Cette Fondation a participé au financement de l’apprentissage par une dotation de 5000 euros par an pendant 3 ans.

L’association Constellation a versé 50 euros à l’APPEL pour les cours d’éveil artistique encadrés par Balthazar. Cette somme a été ajoutée au 2ème virement fait à l’APPEL soit 6050 euros.

Philippe Thiébaut rappelle que le montant des cotisations courantes s’amenuise au fil des ans et qu’il faudra trouver des subventions extérieures. En 2020, l’intégralité des virements a pu être envoyée au CAJED et à l’APPEL

[voir le détail]

Conseil d'Administration

L'Assemblée a élu le Conseil  [composition]

 



Contact

Vous souhaitez nous contacter, vous voulez plus d'informations, vous avez des questions :

Envoyez nous un courriel, nous vous répondrons: Contact

 

En savoir plus

sur le CSEL [ici] et les associations de Lomé, APPEL [ici] et CAJED [ici]

 


Comité de Soutien aux Enfants de Lomé
Association loi 1901
Siège social: 11 boulevard Voltaire 92130 Issy les Moulineaux